Les sorties d’albums pop, rock, electro, rap, jazz du 16 octobre 2020

A l’affiche cette semaine : Kevin Morby, The Phoenix Foundation, Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Helena Deland, Holy Motors, Chapelier Fou, Odessey & Oracle, Woodkid, Wendy Eisenberg, Matt Berninger, Future Islands, Cyril Cyril, Palo Alto, Homeboy Sandman, Goldmund, Autechre, Laraaji…

Jennifer Castle - Monarch Season
Jennifer Castle – Monarch Season cover album

Kevin Morby – Sundowner

Kevin Morby – SundownerAprès l’extase rock’n’roll de Oh My God, le surdoué Kevin Morby revient avec son album le plus retenu, le plus intime sans doute, composé, enregistré et mixé dans l’isolement – volontaire ou imposé : Sundowner est une expérience formidablement intime, un travail d’introspection sur des sentiments précis et des sensations parfois minuscules, parfois immenses. Et qui laisse même parfois assez d’espace pour que la musique héberge les sons de la nuit texane, dans ce qui a tout d’une expérience émotionnelle. – lien écoute

The Phoenix Foundation – Friend Ship

The Phoenix Foundation – Friend ShipPrès de dix ans après l’inoubliable Buffalo qui a consacré The Phoenix Foundation comme l’un des meilleurs groupes de pop rock de Nouvelle-Zélande, le sextet sort son 7e album avec Friend Ship. Un titre passe-partout pour un album qui ne l’est pas tant le groupe a su là encore associer mélodies et refrains imparables et arrangements de très haute tenue en compagnie du New Zealand Symphony Orchestra. Un disque qui nous renvoie souvent aux grandes heures de la pop californienne des années 70, à l’image par exemple du titre Miserable Meal. Un disque au charme absolu à coté duquel il serait dommage de passer. (Memphis Industries)  lien écoute

Fred Pallem et le Sacre du Tympan racontent les fables de La Fontaine

Fred Pallem et le Sacre du Tympan racontent les fables de La FontaineFred Pallem enchaîne les projets passionnants depuis des années, en rendant hommage à ses idoles, comme par exemple François De Roubaix en 2015, le tout avec une totale liberté artistique, et une créativité sans bornes. Cette fois –ci, les mots prennent le devant puisque le compositeur est parti sur la base du texte pour ce projet ; il a enregistré les voix dans un premier temps puis ensuite les parties musicales. Le casting est prestigieux : Thomas de Pourquery, Sandra Nkaké, Nicole Ferroni, Dom Farkas, Elise Caron, Arnaud Aymard aka L’Oiseau Bleu, Marcel Kanche, Rebecca Manzoni. Une façon originale de revisiter les fables de La Fontaine, et de souligner de manière pertinente leur dimension intemporelle. (Train Fantôme / L’Autre Distribution) – lien écoute

Helena Deland – Someone new

Helena Deland – Someone newAprès 3 maxi, Helena Deland nous propose (enfin) un premier album superbe, profond et pur à la fois. Someone new nous emmène dans des paysages beaux de dénuement. Et nous étourdit. En douceur, lentement, au ralenti. Porté par une voix captivante, sans effets, et par une musique tantôt douce et baladeuse. Quelques fois plus enjouée, dynamique, sautillante. Quelques guitares folk, des violons sur des arpèges tristes. De l’électro qui donne de l’ampleur et du volume. Qui souligne quelque fois, mais jamais sans en faire trop. Jamais sans être tape-à-l’œil. Helena Deland nous fait marcher sur les cimes des arbres, traverser les nuages. Tout ça au ralenti. (Luminelle Recordings) – lien écoute

Holy Motors – Horse

Holy Motors - HorseSur leur premier LP, le groupe de Tallin, Estonie, nous avait proposé une musique avec des éclats d’americana, de rockabilly, mais surtout pop. Mazzy Star a été évoqué. Avec Horse, le côté pop a plutôt disparu. Holy Motors semble avoir choisi d’approfondir le côté Americana … Mais leur Amérique à eux. Ainsi le groupe nous emmène dans des espaces ouverts et infinis. Des espaces où il y a des déserts et des cactus, des églises en bois où on peut se réfugier pour soigner son âme. Où les nuits ne s’arrêtent jamais et ça nous rend heureux – Endless Night, le premier single et second morceau de l’album est une pure merveille. (Wharf Cat Recrods / Modulor) – lien écoute

Chapelier Fou – Parallèles

Chapelier Fou – ParallèlesQuelques mois seulement après la parution de Méridiens, Chapelier fou nous offre une suite tout aussi réussie à cet album avec Parallèles. On y retrouve cette science  pour les mélodies de poches virevoltantes, pour ces rythmes  trépidants dans des ambiances qui nous ramènent tantôt aux  cinéma de Tim Burton tantôt aux musiques de Yann Tiersen, tantôt aux son du label anglais WARP de la fin des années  90 avec ce mélange entre sonorités  électroniques et violons qui fonctionne ici plus que jamais. Un disque parfaitement maitrisé pour le messin Chapelier Fou qui, d’album en album, n’en finit pas d’affiner un style qui se fait de plus en plus fluide, de plus en plus excitant. (Ici d’ailleurs) – lien écoute

Odessey & Oracle – Crocorama

Odessey & Oracle – CrocoramaEt l’on retrouve le groupe lyonnais trois après leur précédent LP Speculatio pour un nouvel album dans lequel les quatre musiciens s’inspirent une fois encore de la pop psychédélique de la fin des années 60 et aussi à celle des années 70 avec ici en plus une touche progressive rock dans quelques chansons. Toujours porté principalement par la voix lumineuse de Fanny L’Héritier, le groupe s’appuie comme toujours sur une orchestration conséquente et des harmonies vocales soignées pour donner vie à des chansons souvent loufoques ou poétiques qui évoqueront, par leurs ton et leurs sonorités vintage, quelques comédies musicales françaises et autres opéras rock des années 60/70. Une bien belle curiosité. (Another Record et Dur et Doux / l’Autre Distribution) – lien écoute

La sélection de la semaine en détail :

Indie-Pop, Dream pop, Electro-pop, French Pop, Chanson, Folk, Country

Kevin Morby – Sundowner
Jennifer Castle – Monarch Season
The Phoenix Foundation – Friend Ship
Holy Motors – Horse
Odessey & Oracle – Crocorama
Woodkid – S16
Chapelier Fou – Parallèles
Wendy Eisenberg – Auto
Chloe Alison Escott – Stars Under Contract
In My Head – Prêt​-​à​-​porter
Bakos – Bakos
Bottler – Grow
Matt Berninger – Serpentine Prison
Annie – Dark Hearts
Future Islands – As Long As You Are
Katie Melua – Album No. 8
Castlebeat – Melodrama

Rock, Punk, Garage, Shoegaze, krautrock, Post-rock, Stoner…

Radical kitten – Silence is Violence
Cordovas – Destiny Hotel
Cyril Cyril – Yallah Mickey Mouse
Palo Alto – Difference And Repetition
Jeremy Ivey – Waiting Out The Storm
Helluvah – Lonely Riots
Good Sad Happy Bad – Shades
Wicketkeeper – Shonk
The Struts – Strange Days
Gulfer – Gulfer

Jazz, World, Funk, Soul, Groove, Disco…

Fred Pallem et le Sacre du Tympan racontent les fables de La Fontaine
Surprise Chef – Daylight Savings
Spaza – UPRIZE! OST
Felbm – Tape 3​/​Tape 4
Silky Vincent Group – The Complete Hook Up Recordings
Zazou Bikaye – Mr Manager (réédition 1985)
Omar Apollo – Apolonio
Hugo Kant – Far from Home

Rap, Hip hop, R’n’b…

Homeboy Sandman – Don’t Feed The Monster
Benny The Butcher – Burden Of Proof
Black Thought – Streams Of Thought Vol. 3: Cain And Abel
Blue Note Re:imagined

Ambient, Expérimental, Modern classical, electronica…

Andrée Burelli – De Sidera h
Goldmund – The Time It Takes
David Wenngren – Trees
Wendy Eisenberg – Auto
Near The Parenthesis – Intervals
Snowdrops – Volutes
Vieo Abiungo – At Once, There Was No Horizon
David Wenngren – Trees
Josh Alexander – Bright Morning Jetlag Blues
Autechre – SIGN
Laraaji – Moon Piano
Oliver Coates skins n slime
A Lily – Sleep Through the Storm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.