Father John Misty plus crooner que jamais sur “Chloë and the Next 20th Century”

Father John Misty fait un retour remarqué avec le flamboyant Chloë and the Next 20th Century, un album au charme rétro dans lequel la voix, les mélodies et les orchestrations de Josh Tillman touchent à la perfection.

father-john-misty-2022
© Ward and Kweskin/Bella Union

Il y a quatre ans, on était resté quelque peu frustré avec God’s Favorite Customer, le précédent album de Father John Misty. On n’y retrouvait pas forcément ce que l’on avait tant aimé sur ses précédents albums, notamment Fear Fun (2012) et surtout I Love You, Honeybear (2015) qui avait consacré Josh Tillman comme un des grands songwriters de ces dernières années avec cette aisance pour créer des chansons pop folk aux mélodies romantiques et suaves portées par une voix irrésistible.

father-john-misty-chloe-and-the-Next-20th-CenturyAprès cette semi-déception, on est content de retrouver le toujours aussi élégant Father John Misty avec un cinquième album qui arrive à point nommé pour remettre les pendules à l’heure et nous offrir une poignée de chansons sensuelles comme jamais.
Dans un registre qui évoque cette fois les cabarets d’avant-guerre, Josh Tillman se montre plus crooner que jamais avec des chansons aux ambiances rétro, pour certaines totalement irrésistibles, à l’image du titre d’ouverture (Chloë) qui nous ramène dans un cabaret new yorkais des années 50. Goodbye Mr Blue, le titre suivant, lui fait plutôt référence aux chansons de la bande originale du film Macadam Cow-boy avec notamment le titre Everybody’s Talkin’ d’Harry Nilsson auquel on pense beaucoup. Q4 dévoile quant à lui des influences country folk pendant que Olvidado (Otro Momento) nous fait fondre avec ses rythmes bossa nova. Only A Fool lui revoie carrément à la comédie musicale américaine. 

Un ensemble aux airs romantiques et mélancoliques (Buddy’s Rendezvous, We Could Be Strangers) avec des chansons comme peut aussi en écrire à sa manière le suédois Jay-Jay Johanson, lui aussi crooner pop devant l’éternel.

Au-delà de la qualité des mélodies, on soulignera également la beauté des orchestrations de cet album co-produit avec Jonathan Wilson. Les cordes, les cuivres, le piano, la contrebasse et la batterie viennent accompagner merveilleusement bien la voix, plus pure que jamais, de John Tilman dans un album au charme absolu.
On ne sait pas si cette nouvelle direction choisie par Father John Misty se poursuivra dans les années à venir, mais une chose est sûre, il y a suffisamment de talent, de beauté et de richesse dans Chloë and the Next 20th Century pour en faire un des objets musicaux les plus réussis de ce printemps 2022.

Benoit RICHARD

Father John Misty – Chloë and the Next 20th Century
Label : Bella Union / [PIAS]
Date de sortie  : 8 avril 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.