Les sorties d’albums pop, rock, electro, rap, jazz du 24 janvier 2020

Dans la sélection : Nicolas Godin, Andy Shauf, Arandel, Pet Shop Boys, Santoré, Tristen, Doriand, Wire, Theo Hakola, The Growlers, Recondite, Okay Kaya, Supergrass, Calibro 35, Ray Borneo & The Bystanders, Bohren & Der Club of Gore, En Attendant Ana…

Bonny Light Horseman

Ça commence à bouchonner sévère parmi les sorties, d’autant plus que pas mal d’excellentes choses sortent en ce 24 janvier 2020.
On démarre avec Nicolas Godin qui après le passionnant Contrepoint revient à quelque chose de plus classique avec Concrete and Glass ,un album inspiré par l’architecture et dans lequel on retrouvera un peu de ce qui a fait le sel de Air, avec notamment ces voix vocodées si caractéristiques.
Un retour que l’on attendait aussi, c’est celui d’Andy Shauf. Il faut dire l’on n’avait plus de nouvelles depuis le magnifique The Party sorti en 2016. Moins impressionnant, ce The Neon Skyline n’en est pas moins très agréable à écouter.
Parmi les têtes d’affiche de la semaine, saluons aussi le discret, mais ô combien passionnant, Arandel qui nous offre InBach, un album audacieux où les mélodies de Bach se mélangent aux voix de Barbara Carlotti et Arseki ou au piano de Vanessa Wagner.
Plus classique et moins subtile, la musique de Pet Shop Boys invite toujours et encore à la danse dans un Hot Spot aux accents “High Energy” estampillé 80’s, qui flirte gentiment avec le mauvais goût.
A découvrir encore, le duo Santoré, deux frères inspirés par les musiques de films des années 70 et dont le style évoque par moment Sébastien Tellier sur leur premier album Bandes originales. Charmant.
En matière de chanson, deux albums sont découvrir : Tristen et ses identités remarquables, délicat et touchant ; et Doriand qui emmène avec lui Katerine, Keren Ann ou encore Lio et Helena Noguerra pour esquisser ses délicats portraits.

 

Côté rock et guitares, on saluera la sortie du 17e album de Wire (Mind Hive), plutôt un bon cru, mais aussi le son post-punk de Lonely Walk, le post-rock psychédélique de Helicon (This Can Only Lead To Chaos), le rock foufou de Ray Borneo & The Bystanders,
A écouter également le Water Is Wet de Theo Hakola, et les américains de Black Lips avec Sing In A World That’s Falling Apart, dans un registre Country Rock sympa comme tout. Et puis, on s’offrira aussi quelques notes de guitares Country-Blues aussi avec l’excellent Terry Allen qui nous propose avec Just Like Moby Dick un disque de chansons en forme de conte comme on peut en raconter dans le Bayou.

A découvrir encore : les beats irrésistibles des italiens de Calibro 35 avec le cinématographique MOMENTUM, l’électro minimale très deep et impeccable de Recondite, (Dwell), le son psyché pop-rock toujours aussi entraînant de The Growlers (Natural Affair), les expérimentations électroniques envoûtantes de Monolithe Noir, le charmant et très varié second LP de la Norvégienne basée à New York Okay Kaya porté par une voix à voix sensuelle très belle, les inédits et Faces B de Supergrass (toujours meilleur groupe du monde !), les folk-songs lumineuses du duo Bonny Light Horseman (adoubé par Bon Iver et The National), le jazz groovy aventureux et toujours passionnant de Jeff Parker (Tortoise), l’indie pop classique et carrée de En Attendant Ana, (Juillet), et aussi le retour du trio James Yorkston – Suhail Yusuf Khan – Jon Thorne pour une nouvelle déclinaison de leur style mélangeant folk et msuqiue traditionnelle Indienne.
Enfin, on finira cette revue avec le crépusculaire Patchouli Blue du groupe allemand Bohren & Der Club of Gore qui, dans son style si caractéristique, régalera une fois encore les amoureux du genre, aux frontières du jazz et de l’ambient music.

 

La sélection de la semaine en détail :

Indie-Pop, Dream pop, Electro-pop, French Pop, Chanson, Folk…

Andy Shauf – The Neon Skyline
Nicolas Godin – Concrete and Glass
Tristen – Les identités remarquables
Aquarama – Teleskop
Okay Kaya – Watch This Liquid Pour Itself
Pet Shop Boys – Hotspot
Santoré – Bandes Originales
Doriand – Portraits
En Attendant Ana – Juillet
Ethan Gruska – En Garde
The Pistachio Kid – Sweet Remedies

Indie-Rock, Punk, Garage, Shoegaze, krautrock, Post-rock, Stoner…

Wolf Parade – Thin Mind
Terry Allen and the Panhandle Mystery Band – Just Like Moby Dick
Big Mountain County – Somewhere Else
The Growlers – Natural Affair
Helicon – This Can Only Lead To Chaos
Ray Borneo & The Bystanders – Ray Borneo & The Bystanders
Wire – Mind Hive
Lonely Walk – Lonely Walk
Theo Hakola – Water is wet
Sarah Mary Chadwick – Please Daddy
Black Lips – Sing In A World That’s Falling Apart
October Drift – Forever Whatever
Supergrass – The Strange Ones 1994-2008
Acid Mammoth – Under Acid Hoof 

Ambient, Expérimental, Modern classical…

Itoko Toma – The Window
The Alvaret Ensemble – Ea
Bohren & Der Club of Gore – Patchouli Blue
Arandel – InBach 
Nicole Oberle – Skin
Manuel Adnot et Macadam Ensemble – Amor infiniti
Aidan Baker & Gareth Davis – Invisible Cities II 
Monolithe Noir – Moira

Electro, House, Electronica, Techno…

Recondite – Dwell

Rap, Hip hop, Beats, Abstract, R’n’b…

Calibro 35 – MOMENTUM
J Hus – Big Conspiracy

Jazz, World, Funk, Groove, Disco, Nu soul, Blues…

Gut Funky: The Best of C​.​R​.​S. Records
Jeff Parker – Suite for Max Brown
Yorkston/Thorne/Khan – Navarasa : Nine Emotions
Message In Our Music Vol. 2 (selected by Waxist)
Middle Eastern Heavens : Ihsan Al​-​Munzer – Belly Dance Disco
J Andy Smith presents Reach Up – Disco Wonderland Vol. 2
Les Amazones d’Afrique – Amazones Power
Marcos Valle & Azymuth – Fly Cruzeiro 
Duplessy & the Violins of the World – Brothers Of Strings
The Sorcerers – In Search of the Lost City of the Monkey God