Les sorties d’albums pop, rock, jazz, soul, ambient du 8 avril 2022

Cette semaine on a sélectionné : Calexico, Baptiste W. Hamon, Daniel Rossen, Father John Misty, Wet Leg, November Ultra, Pavement, Simon Love, Mauvais Sang, Jack White, John Carroll Kirby, Vince Staples, Kae Tempest, Joep Beving…

sorties-albums-8-avril-2022
Drum & Lace – Natura (cover album)

Calexico – El Mirador

Calexico-El-MiradorAvec Calexico on est rarement, voire jamais déçu. Car les albums ont beau se succéder, le temps ne semble avoir aucune prise sur le groupe conduit par Joey Burns et John Convertino. La qualité reste constante pour la formation de Tucson en Arizona. Comme toujours, les influences sud-américaines sont bien présentes dans les chansons du groupe avec plus particuliérement ici des sonorités Cumbia assez marquées. Encore un album plein de rythme, de fraîcheur et de sonorités chaudes pour une formation que l’on retrouve avec toujours autant de plaisir. (City Slang) – écouter

Baptiste W. Hamon – Jusqu’à la lumière

baptiste-w-hamonjusqua-la-lumiereL’un de nos plus dignes représentants de la chanson française “pas comme les autres” fait son retour trois ans après le magnifique Soleil, soleil bleu en compagnie de Miossec et Wild Oldham. Pour ce nouvel album, Baptiste W. Hamon s’est offert les services de John Parish pour enregistrer ses chansons country folk toujours aussi touchantes. Celui que l’on peut considérer comme le plus digne héritier de Townes Van Zandt en France (il lui a dédié une chanson sur l’album L’insouciance en 2017), nous propose 10 titres où il est encore une fois question de souvenirs, de mélancolie, de nostalgie. Un disque modeste et très attachant qui se termine magnifiquement avec Revoilà le soleil, un titre du chanteur oublié Jacques Bertin. (Manassas / BMG) – écouter

Daniel Rossen – You Belong There

DANIEL ROSSEN You Belong ThereEchappé de son groupe Grizzly Bear, Daniel Rossen sort un premier album solo passionnant et plein de promesses dans lequel on retrouve des choses de Grizzly Bear mais pas seulement. Car la musique de Daniel Rossen se fait moins tortueuse, plus directe, plus lisible que celle de son groupe d’origine. Avec voix et guitares en avant, le chanteur, qui joue presque toutes les parties de l’album, signe 10 chansons qui rappelleront par moment l’énergie brute des guitares de The Dodos ou le style du post-rock de Chicago des années 90. Un album qui au fil des minutes révélera une belle complexité, notamment dans les arrangements de bois et de cordes proposés. Une franche réussite ! (WARP) – écouter

Father John Misty – Chloë and the Next 20th Century

father-john-misty-chloe-and-the-Next-20th-CenturyToujours aussi classe, toujours aussi élégant, Father John Misty a su en quelques albums créer un univers très personnel avec des chansons pop raffinées dont les meilleurs morceaux se trouve dans les deux premiers albums parus en 2012 et 2015. Par la suite, Joshua Michael Tillman a semblé presque tourner un peu en rond. Heureusement, ce cinquième album arrive à point nommé pour remettre les pendules à l’heure et nous offrir une poignée de chansons suaves comme jamais. Au total, onze titre encore une fois remplis de mélodies délicates, d’ambiance romantiques, servis par des arrangements de très haute volée. (Bella Union / PIAS) – écouter

Wet Leg – Wet Leg

Wet Leg - Wet LegBoosté par le single Chaise Longue et un buzz assez important, l’album éponyme de Wet Leg arrive enfin avec un son pop-rock 90’s qui n’a peur de rien, matérialisé par des morceaux inventifs. On y entendra des riffs de guitares immédiatement accrocheurs qui vous trottent dans la tête, mais aussi des changements de rythmes aussi improbables qu’irrésistibles, des chœurs, une voix à la fois boudeuse qui nargue l’auditeur en répétant des textes à faire rougir les parents qui écoutent derrière la porte et surtout des refrains aussi simples qu’efficaces. Immanquable ! (Domino recordings) – écouterchronique complète

November UltraBedroom Walls

November-Ultra-Bedroom-WallsNovembre Ultra propose avec Bedroom Walls une collection de 11 pastilles de douceur, des bonbons acidulés, des shots de tendresse, des cataplasmes de résilience… le tout regroupé sur son premier album solo superbe. Un  disque est comme une invitation à plonger dans les confidences de son journal intime et à partager ses états d’âme sans filtre, le tout véhiculé par une voix qui transcende le propos, voix qu’elle utilise comme un instrument. Un album à déguster sans modération aucune. (Hollywood Summer Records) – écouter

PavementTerror Twilight: Farewell Horizontal

PAVEMENT- Terror-Twilight-Farewell-HorizontalPlus d’une décennie après l’arrêt de la campagne de réédition avec Brighten The Corners, le dernier album de Pavement bénéficie à son tour du traitement “deluxe”. Des bonus à l’intérêt limité, réservés aux aficionados, mais un album qui mérite une réévaluation. Terror Twilight possède son identité propre et rassemble quelques-uns de leurs meilleurs titres. Un dernier volet à la parure plus commerciale, qui a souffert du syndrome d’album de la séparation, sur lequel plane une ambiance fin de règne touchante. (Matador records) – écouter

La sélection de la semaine en détail :

Indie-Pop, Dream pop, Electro-pop, French Pop, Chanson, Folk…

Father John Misty – Chloë and the Next 20th Century
Renata Zeiguer – Picnic in the Dark
November UltraBedroom Walls
Simon Love – Love, Sex & Death etc
Baptiste W. Hamon – Jusqu’à la lumière
Archive – Call To Arms & Angels
Honey For Petzi – Descriptions + Observations
Jesse Mac Cormack – Solo
Nicole Faux Naiv – Moon Rally
Lucius – Second Nature
Daniel RossenYou Belong There
Michael BehariePromise
Caleb DaileyWarm Evenings, Pale Mornings Beside You Then
Deer ScoutWoodpecker
The HenrysShrug
Ryan EganSoft Power

Rock, Punk, Blues, Garage, Country, Post-rock…

Wet Leg – Wet Leg
Jack White – Fear of the Dawn
Steve Amber – Hypnagogia
Orville PeckBronco
PavementTerror Twilight: Farewell Horizontal (réédition)
The Linda LindasGrowing Up
Mauvais SangDes corps dans le décor

Jazz, World, Funk, Soul, Groove…

Širom – The Liquified Throne of Simplicity
Calexico – El Mirador
Chimère FMChimère FM
John Carroll KirbyDance Ancestral
Tanika CharlesPapillon de Nuit: The Night Butterfly
YorkThe Vintage Funk Vol. 1
Tord Gustavsen TrioOpening
Alan ShearerDark Is The Color (réédition 1977)
IKEThe Great Escape
Kaz HawkinsMy Life And I

Rap, Hip hop, R’n’b…

Vince StaplesRamona Park Broke My Heart
Kae TempestThe Line Is A Curve
The Waxidermist Tribe

Ambient, Modern classical, electronica, minimal, experimental…

Drum & Lace – Natura
EmissiveCity Of Rooms
Whatever the WeatherWhatever the Weather
Golden BrownLuminous
Joep BevingHermetism
Son LuxEverything Everywhere All at Once
edu comelles & rafa ramos saniade camp