[Disney+] Reboot, saison 1 : la sitcom version 3.0

Quinze ans après son arrêt, une sitcom familiale à succès va redémarrer sous l’impulsion d’une jeune showrunneuse… Une bonne surprise que ce Reboot, petite feel-good série drôle et pétillante, à voir sans tarder.

Photo Paul Reiser, Rachel Bloom
Copyright Hulu

Anna (Rachel Bloom) décide de se lancer dans l’écriture d’une suite pour la série Step Right up qui s’était arrêtée au début des années 2000 après plusieurs saisons et un certain succès. La plateforme Hulu accepte donc de donner sa chance à cette jeune autrice féministe qui veut donner un sérieux coup de jeunesse à cette sitcom plan-plan et veillotte. Pour cela, elle s’entoure de créateurs de la nouvelle génération. Mais elle va devoir également composer avec Gordon (qui n’est autre que son père), le créateur de la série (joué par Paul Reiser), lui aussi aussi d’une équipe de scénaristes, mais issus de la vieille école, plutôt adeptes d’un humour cassant et de blagues salaces autour des stéréotypes de sexe et de race… bref, plus trop dans l’ait du temps. Deux générations pour deux univers qui vont devoir cohabiter pour le meilleur et pour le pire, et où chacun des clans va devoir faire des concessions et se mettre à l’écoute de l’autre.

reboot-affiche-saison-1La nouvelle série de Steven Levitan (l’auteur de Modern Family) nous montre l’envers du décor du monde de la sitcom hollywoodienne, mais également comment le rire a pu évolué au cours des décennies, avec d’un côté des auteurs « woke » dont les codes d’écriture sont différents de ceux de la génération des boomers. Tout ça est raconté à l’écran avec une certaine finesse, grâce notamment à une écriture soignée et à des personnages très complémentaires, entre l’acteur vieillissant qui s’est racheté une image (Keegan-Michael Key, l’ancien alcoolique et enfant terrible des plateaux de ciné (Johnny Knoxville), l’actrice qui a refait sa vie loin des studios (Judy Greer), et le jeune adulte toujours sous l’influence de sa maman qui ne le quitte jamais (Calum Worthy).

Une série drôle, rythmée, par moment assez touchante, potache juste ce qu’il faut, qui montre des personnages pour la plupart très attachants, contraints d’accepter le changement, de cohabiter et de dépasser les clichés sur les uns et les autres. Une série qui parle du temps qui passe, mais aussi de tolérance, d’écoute, de bienveillance… Une feel-good série bien dans l’air du temps, en huit épisodes, à regarder, par exemple après… Dahmer !

Benoit RICHARD

Reboot – saison 1
Série crée par Steven Levitan
Avec Keegan-Michael Key, Rachel Bloom, Johnny Knoxville, Calum Worthy…
8 épisodes de 30 minutes environ
Diffusée sur Disney+ depuis le 20 septembre 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.