We Are Unique Records is 10

L’un des labels français les plus passionnants et intègres fête son 10 ème anniversaire par un coffret de 4Cd peuplé d’inédits, de raretés et de surprises. Un plaisir Unique.

 

 

LE PASSE

En 2002, il n’était pas gagné que We are Unique records durât (au moins) 10 ans. Ils sont finalement nombreux ceux qui créent un label et se lancent dans l’aventure (la jungle ?) de la production discographique et de cette saine effervescence créatrice, la plupart déchante vite. Le pari du label toulousain était plutôt gonflé : proposer des disques différents, peut-être difficiles même, histoire de donner une certaine légitimité à  ce fameux »Unique »  contenu dans le nom même du label. Et les deux premières signatures allaient justement poser les bases de ce que serait cette drôle d’entité : les guitares de Lunt d’un côté, les machines de Virga de l’autre pour deux albums exigeants.

Finalement, au-delà  de leur bon goût (donnée essentielle), Gerald Guibaud et Gilles Deles (alias Lunt d’ailleurs), les deux fondateurs de We Are Unique records, avaient naturellement le petit truc en plus pour faire de leur label un refuge pour tous les francs-tireurs musicaux égarés : une ouverture d’esprit et une facilité pour créer des passerelles et mélanger les talents.  Ce label, c’est un peu une famille qui au fil du temps a tissé un réseau aussi amical que musical de la Belgique à  Metz en passant par St Etienne, trouvant dans chaque lieu des artistes à  l’univers propre et donnant même à  chacun d’eux l’envie de créer des projets ensemble.

Rarement label aura autant essaimé de projets annexes, de réunions, de,  croisements : la mise à  plat du catalogue We Are Unique records ressemble vite à  un croquis saturé d’ensembles, de ramifications et de flèches. Et musicalement, idem : il n’y a pas un style qui se détache mais un état d’esprit où finalement les catégorisations généralement employées (rock-pop-musique électronique-musique de chambre-jazz- hip hop…) ou l’audience visé, élitiste ou grand public, tout cela n’a plus vraiment de raison d’être. Musique expérimentale,  ou format pop, We Are Unique Records hésite souvent,,  même si une division musique improvisée, Hitomi recording, a été un temps créé (avec Lunt, Baka ! et,  Imagho). La démarche et la vision artistique -encouragées pour leur originalité – vont bien au delà  d’une mise en case. On peut ici apprécier les fortes individualités du label (Angil et Half Asleep par exemple) mais aussi le collectif dans son ensemble.

LE PRESENT

Ce coffret se devait de ressembler au label qu’il célèbre. 10 ans, ce n’est pas rien : il est donc riche de 4 Cds, tous les groupes qui ont participé à  l’aventure sont finalement présents d’une manière ou d’une autre, même ceux qui n’ont sorti qu’un album il y a 10 ans (les post-rockeurs de A Place For Parks ou la folk bucolique et sympa de Electrophönvintage). We are Unique Records n’oublie personne et rend hommage à  tous.

Et surtout, ils travaillent »ensemble ». The We are Unique Records Ensemble est d’ailleurs le nom du groupe formé pour la circonstance (avec Angil and the Hiddentracks, Imagho, Valérie Leclerc de Half Asleep, Zéro Degré, Raymonde Howard, King Kong was a Cat, un membre de Deschannel sans oublier Gilles Deles et Gérald Guibaud). Une démarche collective qui rappelle This Mortal Coil pour le label 4AD ou Dana Hilliot and friends pour label ami Another record. Au delà  de toute nostalgie et toute velléité archéologique qui pousserait l’auditeur à  exhumer des inédits (ce sera l’objet du CD2), ce seul album fait de dix nouvelles compositions mérite à  lui seul l’achat du coffret (sachez en tout cas, qu’il peut s’acheter seul, hors coffret) : on y retrouve en résumé tout ce qui nous a plu en 10 ans de label. Ici, Le pop devient grinçante aux entournures (download your credibility et Detour #2 rappellent le mélange détonnant de Jerri) : tout ne coule pas de source, les chemins empruntés se jouent des clichés et des convenances et mélangent allègrement les genres. Recherché ou immédiatement jeté en pâture (le punk Lazy Something), la musique transporte,  toujours en elle un soupçon d’expérimentations (dans les accords bizarroîdes, les interventions électroniques…) ;, , ,  même sur les lignes de chant les plus belles le groupe ne peut s’empêcher de rajouter un peu de poil à  gratter (Detour #1). The We Are Unique Records ensemble est joyeusement impertinent et le clin d’oeil fait aux B52’s va au delà  de la simple analogie de titre (Don’t mess with the girls). Tout ceci,  n’empêche pas le groupe de créer des moments de pure grâce mélodique,  : Inception et Fragments (et son côté Radiohead) sont de magnifiques moments au temps suspendu. Le disque se termine sur Die for DIY, sorte de rêverie à  la Sonic Youth qui tendrait à  prouver que les guitares électriques ont aussi leurs états d’âme. Presque un Best Of en fait.

Passons vite sur le CD2, celui des inédits et des raretés, encore que celui-ci brille par son exhaustivité et recèle de très bons morceaux qui auraient mérité d’être connus avant : pourquoi Mélatonine a laissé de côté un titre de la qualité de John Walsh (dans un style plus clair et lumineux qu’à  l’accoutumée) ? Idem pour Jerri avec Symptoms bizarrement abrasif avec son orgue à  la Doors et ses guitares taillées à  la serpe ? Idem pour Raymonde Howard et toujours son style PJ Harvey pour un Loubard tortueux à  souhait ? Idem pour Imagho avec Jalore pour une déambulation guitaristique dont il a le secret, lumineuse et intrigante ? Idem pour…beaucoup de monde en fait. 19 titres et une majorité de perles. Notons que BR OAD WAY, associé au label le temps d’un John Venture (co-réalisé avec l’artiste maison Angil), est pleinement adopté par la famille.

Car c’est aussi ça la force de We Are Unique Records : ne pas être auto-centré et consanguin et tendre ainsi la main à  d’autres structures tout aussi méritoires et intègres qu’eux. Avec les CD3 et 4, le label ouvre toutes les portes en grand et invite des artistes à  retravailler (remixes ou covers) des titres déjà  existants. Il y a donc là  des gens de Monopsone record,,  Laudanum pour un remix (excellent !) de Ichliebelove et Novö pour une relecture électro-new wave,  du brulot rock d’un titre de Mélatonine. Transfuge du label Travelling Music, Lemoine et Hoepffner donnent une version française à  un titre de Electrophonvintage. L’électron libre,  David Fenech rajoute percussions et voix slave parlée, rendant étrange et fuyant l’original,  bruitiste de Baka. Jullian Angel (lié à  Another record et aux Disques Normal) s’approprie un titre de Melonhead et lui donne la touche indie folk rock (basse grasse et banjo) dont il a le secret. Et Odran Trümmel (lui aussi sur Another record) remplace les samples de John Venture par une chorale de joyeux hippies. Ce sont là  des relectures audacieuses voire brillantes où des artistes rendent hommage à  d’autres artistes en se lâchant et en inventant. Dans cette partouze créatrice, il y a aussi des têtes (encore) plus connues. Déjà  présents sur l’album The And d’Angil and the Hiddentracks, Jim Putnam de Radar Bros donne de sa voix grave sur le hip hop de Trying to Fit d’Angil et Laetitia Sadier vient humblement apporte une vision naturaliste à  How Quiet d’Half Asleep. Quant à  Françoiz Breut (aidée justement par Half Asleep), elle donne une couleur suave et latine à  un titre de Del. On se régale.

LE FUTUR ?

La compilation met en lumière aussi de nouveaux venus qui bluffent par leur aisance à  reprendre les titres des autres et à  leur donner une couleur nouvelle. Qui sait si Milkymee et Old Mountain Station ne se retrouveront pas bientôt intégrés au label ? Ils y rejoindront Angil, Half Asleep, Mélatonine, Ichiebelove… qui, aux dernières nouvelles, n’ont pas prévu de s’arrêter en si bon chemin et de ne plus sortir de disques. Rendez-vous donc dans 10 ans pour vérifier si ce label sera toujours aussi Unique.

4_5.gif

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 27 Juin 2012
Label : We Are Unique Records
Distributeur : La Baleine (pour le CD1). Limité à  500 exemplaires, le coffret se commande directement sur le site du label.

Plus+, 

Site

Quelques articles We Are Unique Records sur Benzine
Angil and the Hiddentracks – Now
Delphine Dora & Half Asleep – you.’re not mad, you.’re just lonely
Half Asleep – Subtitles for the Silent Movies
Ichlieblove – Life enhancing solutions
Half Asleep – 5+5
Lunt – Switch the Letters
Angil – 5+5
Angil and the Hiddentracks – The And
Raymonde Howard – For all the bruises, black eyes and peas
Zéro degré – des étoiles plein les yeux
Imagho – inside Looking Out

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *