Une sélection de 10 bandes dessinées pour votre été 2024

A l’approche des congés d’été (et dans un contexte quelque peu troublé…), la rédaction de Benzine vous propose comme chaque année une sélection d’albums à glisser dans vos cœurs-valises, histoire de prendre un peu de distance…

Sélection été 2024
L’Honorable Partie de campagne © 2024 Jean-David Morvan et Roberto Melis (Sarbacane)

La liste ci-dessous a été établie sans ordre de préférence.

Au-Dedans, de Will McPhail (404 Comics)

Par la seule force de ses dessins, Will McPhail nous entraine dans un long et extraordinaire voyage dans le monde caché des sentiments vrais.

Le Meunier hurlant, de Nicolas Dumontheuil (Futuropolis)

Méfiez-vous ! Ce conte tragi-comique, sous le pinceau alerte de Nicolas Dumontheuil, en plus de vous emmener dans les contrées nordiques, risquerait bien de réveiller le loup-garou qui sommeille en vous. Attention toutefois à ne pas réveiller votre quartier en pleine nuit…

Monstera, de Simon Roure (Virages graphiques)

Un beau roman graphique original passé trop inaperçu, se penchant sur les dérives comportementales créés par l’image du corps idéal mis en avant dans la publicité et la mode. Touchant et subtil.

Carcajou, de Djilian Deroche et El Diablo (Sarbacane)

Associant habilement le polar et le western, El Diablo et Djilian Deroche nous ont ciselé une sombre et riche histoire d’envies, de vengeances et d’amours déçus.

Les Cahiers d’Esther – Histoires de mes 18 ans, de Riad Sattouf (Allary Editions)

L’un des incontournables de l’été, la conclusion – qui n’en est évidemment pas une – de la saga d’Esther, désormais majeure, que Riad Sattouf laisse continuer seule sa route. Esther, tu vas nous manquer !

Sélection été 2024

The Ultimate Autobiography of me too, de Bouzard (Les Requins Marteaux)

On peut être à la fois le roi de la lose et avoir droit aux honneurs. La preuve avec cette intégrale publiée par les Requins Marteaux regroupant les trois volumes de The Autobiography of me too, recueil de strips hilarants de l’inénarrable Guillaume Bouzard, parus entre 2004 et 2008. Pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques.

La Route, de Manu Larcenet (Dargaud)

Très belle adaptation graphique de La Route, le roman culte de Cormac McCarthy qui avait obtenu le prix Pulitzer en 2007. Un pari osé mais un album réussi et très fidèle à ce monument littéraire

Mon infractus, de Hervé Bourhis (Glénat)

Être un livre « feelgood » sur un problème grave de santé, sans tomber dans le livre de recettes du genre « comment rester en bonne santé », voilà le prodige de ce Mon infractus, qui parle avant tout de musique et de la vie de DJ semi-amateur. Revigorant !

L’Honorable Partie de campagne, de Jean-David Morvan et Roberto Melis (Sarbacane)

Jean-David Morvan et Roberto Melis nous offrent la surprenante alliance d’une comédie japonaise loufoque à l’ironie souvent cruelle et d’un drame romantique.

Les Guerres de Lucas, de Laurent Hopman et Renaud Roche (Deman Editions)

Cet ouvrage, qui ravira assurément les nostalgiques de la première trilogie, pourra toucher également un public élargi en racontant tout simplement l’incroyable « success story » d’un « self-made » cinéaste, George Lucas, pionnier avec Steven Spielberg des blockbusters qui ont dopé Hollywood à la fin des années 70.

Sélection été 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.